Pourquoi j’ai choisi de ne plus faire mes courses comme avant…

Pourquoi j’ai choisi de ne plus faire mes courses comme avant…

Non je ne suis pas extrémiste, Je trouve que le concept des hypermarchés pour simplifier la vie des gens en amenant tout le monde au même endroit est une bonne idée.

Non je n’ai pas de temps à perdre pour faire mes courses, pas plus que vous, je n’aime pas ça . Mon frigo est régulièrement à vide.

Et pourtant depuis quelques années j’ai choisi de ne plus faire mes courses dans les hypermarchés.

J’ai vendu des épices et du thé auprès de grands groupes. Des hypermarchés, des grandes enseignes spécialisées comme jardineries, chaines de magasins bio, magasins de déco…etc.

Ce qu’il faut savoir c’est que ces groupes ont un grand pouvoir entre les mains. Pourquoi ?

Parce que là où un producteur peut vendre 500 exemplaires d’une référence par an en démarchant des épiceries fines ou en petites boutiques, ils peuvent vendre en en une seule fois des milliers d’exemplaires.

C’est ce que j’appelle “le chant des sirènes”.

Pourquoi?

Beaucoup de sociétés fournissent les hypermarchés. Du jour au lendemain, ils décrochent un contrat avec un hypermarché. Entre le prix d’achat, les dossiers à remplir et les marges arrières, les contrats ne permettent pas de faire de marges “décentes”. A part d’être une grosse société avec des outils industriels, le chef d’entreprise et son équipe mettent d’énormes efforts en route pour suivre la cadence. S’ils ont du retard dans les livraisons, ils ont des pénalités. Oui chaque journée de retard coûte une fortune à la société. Par contre le jour où l’hypermarché décide de changer de produit car il n’est pas plus à la mode ou trop cher par rapport à des provenances moins cher, il n’a pas de pénalités. Il part ailleurs sans se soucier de savoir si le chef d’entreprise devra licencier 50 personnes dans le mois qui suit.

J’ai discuté souvent avec des acheteurs d’hypermarchés et je leur demandais :

  • Pourriez-vous accepter de vous engager sur au moins un an pour nous assurer une stabilité d’emplois.
    • La réponse était Non
  • Êtes-vous intéressés par de la qualité de matières premières ou vous voulez du “pas cher” même si je ne peux pas garantir la provenance:
    • Du “Pas cher” car les gens veulent du pas cher, ils se foutent de la qualité
      • (j’ai eu cette discussion des centaines de fois et je me suis demandé de quels “gens” ils parlaient. En tous cas pas mes amis, ils n’aiment pas plus que moi manger des trucs pas bons.
  • Est-ce le packaging ou la qualité des matières qui comptent le plus ? :
    • le packaging, c’est ce qui fait vendre !

Souvent les acheteurs de ces groupes sont payés en fonction du prix d’achat qu’ils obtiennent et non pas de la qualités de produits trouvés.  On leur demande de sélectionner des dizaines de fournisseurs en même temps et de faire de la négociation “à la file”.

Comment voulez-vous que le système progresse?

La semaine dernière j’ai parlé à une charmante employée d’un groupe que je ne citerai pas pour ne pas l’embarrasser elle.

Elle devait faire une recherche pour une gamme d’épices innovante. Elle aimait mon pack et ma gamme d’épices à petites doses. En gros le prix d’achat client visé serait dans le meilleur des cas 1,50€. Pour des grandes quantités mais sans avoir les cadences de réapprovisionnement derrière.

Mon packaging imprimé et remplissage des sachets coûte au mieux du mieux en faisant en machine avec des matériaux pas écolos 0,70cts € à 1€. A cela s’ajoute le transport vers la plateforme logistique.

Cela me laisse  moins de 0,20cts d’€ pour la matière première c’est-à-dire la dose d’épices pour que je puisse espérer faire une marge de 0,30cts par paquet. La grosse partie de la marge n’est ni pour le producteur, ni pour le conditionneur, elle est pour l’hypermarché lui-même.

Alors voilà, j’en ai vu des cas de gens qui font faillite, qui se tuent la santé à essayer de livrer, qui s’épuisent pour rien gagner, j’ai vu des gens perdre leur travail, j’ai vu des industriels faire n’importe quoi car sinon, ils perdent leur contrat avec l’hypermarché. Alors moi je ne veux plus cautionner ça.

Je fais comment?

Je n’y vais plus….

 

 

 

Enregistrer

Partagez cet article

Découvrez aussi ...

Qu'en pensez-vous ?