Miroir, mon beau miroir,

Miroir, mon beau miroir,

La beauté est une notion bien subjective.

Les critères de beauté varient selon les pays et ça m’amuse beaucoup. Alors qu’en France, les femmes minces, musclées et bien habillées sont à l’honneur, au Maroc, on propose des mélanges d’herbes pour élargir les hanches des femmes.

En Inde, les femmes doivent être discrètes et leur regard est leur atout de séduction. A São Tomé, elles doivent être fortes et assez provocantes. Dans certains pays latins, il faut avoir des formes généreuses, des beaux cheveux et des sourires pleins de belles dents blanches.

Et partout dans le monde les femmes s’exercent à être belles.  Beaucoup de gens dépensent des folies pour les vêtements, la cosmétique, les bijoux…etc.

A l’aéroport de Lisbonne, alors que je rentrais de São tomé la semaine dernière avec des Pataugas bien terreuses et un pull un peu grand, une femme très jolie m’a regardé d’un air fier et qui disait “quelle plouc celle-là !”. Et pourtant, je me sentais belle, très belle, remplie des sourires des enfants, des chants, des heures passées à regarder la nature et à me poser plein de question. Je me sentais émue et remplie d’amour. Une plouc bienheureuse en gros.

En la regardant et lui souriant,  je me suis dit que ce qui me touche comme beauté est ce que je “sens”, pas ce que je “vois”. Je ne sens pas toujours d’ailleurs et la beauté esthétique ne me touche pas beaucoup sauf quand elle est très vivante comme dans la nature.

Je m’interroge….Est-on tous équipés de capteurs différents?

 

 

Partagez cet article

Découvrez aussi ...

Qu'en pensez-vous ?