Andalousie

Séjour Espagne 2015

On se demande toujours ce qui aura changé lorsqu’on retourne dans un endroit 20 ans plus tard. Pas seulement, ce qui aura changé dans le paysage mais aussi ce qui aura changé par rapport à nos souvenirs. 5 jours avec ma sœur et nos enfants sur place m’ont permis de retrouver les orangers, les beaux azulejos autour des fenêtres, les jardins, cathédrales et mosquées incroyables, les patios hyper mignons et les churros délicieux….

L’arrière pays est toujours un immense champ d’oliviers mais la région est affaiblie par un taux de chômage dépassant les 30%.

L’Alhambra et Grenade

Je me souvenais de l’Alhambra à Grenade car j’avais déjà adoré les jardins et j’ai succombé de nouveau à l’harmonie générale du lieu. Les premières influences islamistes, le style hispano-mauresque est magnifique. A ne pas manquer même si il faut réserver à l’avance maintenant l’entrée (pas le cas il y a 20 ans) et qu’il faut éviter les heures chaudes pour ne pas se retrouver entre un car de retraités allemands et des familles de photographes ultra-équipés au niveau technologique (Narcisse quand tu me tiens !).

Cordoue

Courdoue est incontestablement ma préférée de la région. J’aime le blanc de cette ville qui me rappelle Essaouira,  les patios,  j’aime sa grande mosquée où on peut s’étourdir dans les allées et même entamer une danse (hihi)…Le quartier de la mosquée est classé au patrimoine de l’humanité….C’est une ville d’artisans : le cuir (dont elle tient son nom), le textile et la céramique. Saviez-vous qu’au Xème siècle, Cordoue était une ville de plus de 500000 habitants, c’était un Califat qui rivalisait avec Constantinople et Bagdad. Elle comptait 600 mosquées. Il y a 20 ans, j’ai visité le marché de céramiques de Cordoue, le plus incroyable de ma jeune vie. Tout l’artisanat est maintenant déplacé dans la ville de La Rambla à 40km de Cordoue en allant vers Malaga.

Séville

Séville est lumineuse avec ses couleurs jaunes et blanches. La ville est belle avec ses cathédrales et ses jardins mais il y a définitivement trop de touristes à cette période pour vraiment ressentir la ville. Je conseille de se trouver un hôtel dans la partie extérieure de la Médina pour se perdre dans les petites rues. Au hasard d’une rue, j’ai découvert une boutique comme la mienne avec des produits 100% Andalous et une propriétaire Rocio aussi passionnée que moi par la tradition. Après quelques échanges hispano-anglais-français, on a décidé de collaborer. Je goûte, je teste et je vous fais découvrir…

Mes dénichages/découvertes de la semaine

  • La soupe andalouse Salmorejo : sorte de gaspacho avec de la mie de pain, des oeufs, des petits copeaux de jambon. J’ai découvert cette soupe dans le restaurant typique El Hacebuche sur une petite place d’Antequera.  Vous mangez cette soupe, vous n’avez plus faim jusqu’au soir…
  • Les mantecados : petits gâteaux découverts à Antequera dans la boutique Delicias del Horno. Aux amandes, cannelle, sésame…etc
  • La sauce aux amandes (salsa de almendras) de Alméria. Je vais la commander car c’est délicieux comme marinade pour des légumes ou le poisson.
  • Azulejos (carreaux de faïence décorés) : J’ai ramené des jolis azulejos de Cordoue et une copine m’a demandé : comment fais-tu pour dénicher tes beaux azulejos antiques et traditionnels.  J’adore utiliser des carreaux anciens dénichés en Espagne, au Portugal ou au  Maroc pour incruster dans des sols carrelés, en parquet ou bétonnés. Pour trouver les plus beaux, il faut trouver les petites échoppes de brocantes ou aller les chercher dans des ateliers traditionnels. Aucun bel azulejo dans les magasins de touristes. Ce qui est beau se mérite….
  • La cuisine végane à la mode Espagnole. dans le restaurant Hicuri de Grenade et notamment un délicieux jus vert “bonne humeur et bonne santé”

Qu'en pensez-vous ?

  1. Je retrouve à 100% mes expériences dans les tiennes… Séville pour l’exposition universelle de 1992 et la région m’avaient déjà fascinée

  2. Magnifique région pleine de lumière, de couleurs et de parfum que j’ai traversée à pied au mois de mai, en partant de Grenade, passant par Cordoue pour finir en Estremadure, à Mérida. Beaucoup de rencontres également, avec des gens ouverts et souvent curieux de mieux connaitre l’étranger rencontré.