Inde, Himalaya et Kerala

Séjour Inde 2013

N’avez-vous jamais rêvé de passer les fêtes de noël à l’autre bout du monde ?
C’est en Décembre 2013 que j’ai eu la chance de passer deux semaines incroyables en Inde.

deco

Première partie : Inde du Nord

Après un atterrissage à Dehradun, ville bruyante et pressée, rendez-vous avec les responsables du projet Himalayen avec lesquels nous travaillerons certainement. Il fait 10°c et le paysage est sec et vallonné.

Nous démarrons la journée avec nos contacts Shailesh, Mahendra, Naveen puis dégustons un excellent repas indien avec Chappattis, Butter Chicken, Dhal, et autres délices.

Puis nous partons dans les plantations rencontrer les femmes responsables des projets.

Au programme, d’une possible collaboration, des épices bien sûr : Gingembre, Ail, Cannelle et Curcuma (voir photo ci-contre).

J’ai également découvert de nombreux produits typiques du pays.

  • Le thé au Tulsi : un véritable coup de cœur, délicieux mélange de thé vert et Tulsi plante sauvage Himalayenne communément appelé basilic sacré.  Le Tulsi est sacré pour les hindous qui pensent que consacré à Vishnou, il renforce la foi, la compassion et la clarté intellectuelle.  Bientôt disponible au Café Découvertes.
  • Les feuilles de cari : le cari est la base de la cuisine indienne, il lui donne son parfum. C’est le cari qui a donné son nom au mélange curry. Il est présent dans tous les Massalas indiens (mélanges d’épices) Ces feuilles sont délicieuses fraîches. Le Café Découvertes est sur le point de s’en procurer.

Une courte visite à Mussoorie, village à 2500m d’altitude nous permet de voir l’Himalaya par un froid glacial.

Lucia et Mahendra nous invitent à un diner traditionnel de l’Utter Pradesh.
Lucia m’apprend la recette des Chappatis, m’explique comment elle a fait cuire ses légumes et ses lentilles et me donne la recette du délicieux poulet  préparé par Mahendra.

Deuxième partie – Bangalore et son incroyable City Market

Bangalore est la ville High Tech de l’Inde. Pourtant cette ville très moderne, elle abrite un très beau jardin botanique et le magnifique « city market » qui propose des centaines de variétés de fleurs destinées aux offrandes.

Troisième partie – Kerala

Terre d’origine du commerce des épices et berceau de la culture du poivre, le Kerala est une région
très différente du Nord.
Les paysages sont beaucoup plus verts.
La température moyenne est de 28°C à cette saison.
Un endroit pour se ressourcer, se poser…

Sylvia de Anapia Voyages, petite agence de voyages authentiques et sur-mesure a réservé  une ferme pour moi dans un village retiré Thodupuzha (dans la campagne à l’est de Cochin) chez  José et Sinta. Ils ont un jardin d’épices et m’ont expliqué les bienfaits de chaque plante ainsi que la pratique de l’ayurveda.
Chaque habitant du Kerala  a son jardin d’épices et de poivre.  Seul le poivre noir est consommé en Inde. A Cochin, on peut voir la bourse aux poivres où les cours du poivre indien sont définis.

Le Kerala est également le premier producteur mondial de Cardamome.

La cuisine indienne

La cuisine Indienne est excellente, pas trop épicée contrairement aux idées reçues.

Les mets sont toujours très variés et nécessitent beaucoup de préparation. Tous les plats sont préparés à base d’huile de coco.

J’ai également adoré la boisson quotidienne en Inde : le thé Tchaî, qui est un thé aux épices indiennes servi avec du lait chaud.

J’ai été initiée par les meilleurs chefs locaux : Nimmy et Salim. Malheureusement, je ne suis pas certaine de pouvoir reproduire parfaitement leurs recettes.

L’inde est un territoire immense dont je n’ai pu avoir qu’un petit aperçu entre campagne, montagnes, mer, lac sur backwater, Cochin.
L’Inde est étonnante, grouillante, bruyante, une leçon sur la sérénité dans le brouhaha.
Prochain voyage en Inde prévu en 2016.

Qu'en pensez-vous ?