Le Défi Slow Life de Laura

Le Défi Slow Life de Laura

Défi n°2 : la saisonnalité des légumes

Il faut savoir qu’il y a encore 3 ans, manger des légumes se résumait pour moi à de la salade et deux tranches de tomates dans mon sandwich. Pourtant j’aimais ça, mais les légumes c’était plutôt au resto, chez les autres ou chez ma mère.

Désormais j’en mange midi et soir, résultat -5 kg sans régimes !

Par contre avez-vous tenté de manger une tomate au cœur de l’hiver ? et ben c’est pas terrible ! Pas seulement parce que le soleil ne nous chauffe pas la peau et cela même si on y ajoute la mozza, la feuille de basilic et l’huile d’olive, rien n’y fait…

Un soir mon homme après avoir goûté une tomate presque sans goût rouspète et me dit « mais aussi, pourquoi tu achètes des tomates en hiver ? », dans ma tête je me suis dis « ben pourquoi pas ? ». Mais c’est ce jour là que j’ai compris le concept de la saisonnalité des légumes et j’ai décidé de m’y pencher.

L’avantage : des légumes plein de saveurs et un budget légumes revu à la baisse, mais avant tout une consommation intelligente.

Je vous partage ce tableau que j’ai trouvé sur Internet et que j’ai accroché sur mon frigo :

Crédit image : bio c’ bon

Il pourra vous aider vous aussi.

Et si vous faîtes une recette avec un légume qui n’est pas de saison, il vous reste toujours l’option des légumes surgelés bien moins chers.

Autre astuce : j’ai du réduire aussi le sel connu pour favoriser la rétention d’eau alors je mise sur les épices (je suis à bonne école!) et j’ai d’ailleurs suivi l’atelier de Caroline sur comment cuisiner les légumes d’hiver.  J’y ai d’ailleurs amené deux amies, l’une qui connait très bien les épices et s’est régalée des idées originales de Caroline et du groupe et la deuxième qui ne mange jamais de légumes, qui a découvert la butternut et est maintenant complètement convaincue de manger des légumes.

Il nous fallait immortaliser cette rencontre avec la butternut 😉

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez cet article

Découvrez aussi ...

Qu'en pensez-vous ?

  1. c’est super que les jeunes prennent conscience de la saison et de ce qui y pousse, en diététique énergétique chinoise on apprend qu’il y a 5 saisons ,et on mange ce qui nous prépare à chaque saison avec les couleurs ,les saveurs,l’amer le piquant le doux….. et comme le dit si bien Laura avec les leçons et les épices de Caro on se “régale “,bravo Laura